« Sérotonine » de Michel Houellebecq

CVT_Serotonine_9543Michel Houellebecq fait dans son dernier roman du super Houellebecq ! Le héros quinquagénaire, en mal d’érection, guetté par la dépression, se remémore l’échec de ses amours passées. Son ami, un aristocrate agriculteur, sera ruiné par le libéralisme mondialisé. Voilà qui pourrait paraître peu engageant ? C’est sans compter sur l’écriture du romancier. Quelle dextérité ! Houellebecq joue sur les changements de registres. Que de longues phrases qui commencent sur le ton du lyrisme romantique pour s’achever sur de la trivialité grossière ! L’ironie est caustique. Houellebecq s’amuse en grinçant les dents… il nous amuse… et nous fait grincer les dents. Un ouvrage qui se prête à la relecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s