« Le Fleuve de la liberté » de Martha Conway

2 Le Fleuve de la liberté1838, seule et sans le sou, May trouve un travail de couturière sur un bateau-théâtre, qui navigue sur l’Ohio, frontière entre le Nord abolitionniste et le Sud esclavagiste. Elle se laisse emporter par son bon cœur sans évaluer les dangers de ses actes. Un très bon moment de lecture qui allie sensibilité et charme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s