Le Ciel est par dessus le toit de Nathacha Appanah

41fvtDi1VuL._SX195_Un magnifique roman des vies ordinaires. La romancière montre comment l’excès comme l’absence d’amour parental conduit au même désarroi, à la même révolte de l’enfant. Mais il n’y a là rien qui soit désespérant, car il demeure toujours un coin de ciel bleu, un coin de ciel « si bleu si calme » selon les mots de Verlaine. Le style de Nathacha Appanah est éblouissant. Un grand moment de lecture !

Soif d’Amélie Nothomb

41LrvFMsqBL._SX195_Dans son dernier roman Amélie Nothomb donne la parole à Jésus dans les heures qui précèdent sa mort… et celles qui la suivent. Le pari est audacieux ! On reste toutefois un peu sur… sa faim ! Difficile d’adhérer à ce Jésus sur la croix qui, en proie aux affres du supplice, et aux tortures de la soif, philosophe en toute lucidité, en toute rationalité. Les réflexions sur la soif ne sont toutefois pas sans intérêt ; elles nous rappellent la philosophie épicurienne.

Opus 77 d’Alexis Ragougneau

CVT_Opus-77_1245Alexis Ragougneau nous vient du roman policier. Il nous présente ici un remarquable roman sur la musique, centré sur le concerto pour violon N°1, Opus 77, de Chostakovitch. C’est le roman d’une famille – le père, la mère, le fils, et la fille la narratrice – dévorée, au sens figuré comme au sens propre, par la musique. L’écriture est éblouissante… elle nous fait vivre la force de la musique ! Un roman d’une grande intensité.

Un Livre de martyrs américains de Joyce Carol Oates

Un long roman passionnant  – plus de 850 pages – sur la question épineuse de l’avortement aux USA. Avec beaucoup d’intelligence, la romancière américaine évite l’opposition simpliste « bien » et « mal ». Elle analyse avec beaucoup de finesse, mais aussi de réalisme, les zones d’ombre qui règnent tant dans le camp des participants que des opposants à l’interruption volontaire de grossesse.

 

 

Jean-Christophe Rufin Les sept mariages d’Hector et Ludmilla

product_9782072743139_195x320Sept fois ils se sont mariés, six fois ils ont divorcé ! « Il faut voir leur existence comme une sorte de parcours mozartien, aussi peu sérieux qu’on peut l’être quand on est convaincu que la vie est une tragédie. Et qu’il faut la jouer en riant » nous précise l’auteur en début de roman. Une variation brillante sur le thème du « Je t’aime moi non plus » qui nous fit vivre la période des années 60 à nos jours : Il y a du Bernard Tapie dans Edgar, de Maria Callas dans Ludmilla. Il y a surtout beaucoup d’humour, de dérision dans ce nouveau roman, brillant, de Jean-Christophe Rufin, lequel a épousé trois fois… la même femme !…

Kathleen McGurl Le Village sous les flots

8 Le Village sous les flotsLaura est bien décidée à lever le voile sur la destinée de sa famille et le sombre secret qui a hanté la vie de sa grand-mère Stell. Lorsque cette dernière a quitté son village englouti par la construction d’un barrage, elle n’a pas pu réaliser le dernier souhait de son père. Laura profite de l’assèchement du lac pour s’acquitter de sa mission. Sa découverte sera surprenante…

Grégoire Delacourt Mon père

7 Mon PèreUn roman inspiré de la jeunesse de l’auteur. Peut-on franchir toutes les limites lorsque son fils a été violenté par un prêtre ? Un huis clos poignant, haletant, où s’affrontent un prêtre et un père prêt au pire pour venger son fils. Un face à face de trois jours qui mêle mensonges, lâchetés, violences, et qui débouche sur un dénouement qui surprend. Un univers inhabituel chez ce romancier.