« Soif » d’Amélie Nothomb

41LrvFMsqBL._SX195_Dans son dernier roman Amélie Nothomb donne la parole à Jésus dans les heures qui précèdent sa mort… et celles qui la suivent. Le pari est audacieux ! On reste toutefois un peu sur… sa faim ! Difficile d’adhérer à ce Jésus sur la croix qui, en proie aux affres du supplice, et aux tortures de la soif, philosophe en toute lucidité, en toute rationalité. Les réflexions sur la soif ne sont toutefois pas sans intérêt ; elles nous rappellent la philosophie épicurienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s